Assistante Maternelle

Métier d’avenir accessible à tous !

Pas besoin de diplôme, sans condition d’âge de 18 à 70 ans, femmes et HOMMES peuvent devenir assistants maternelles, possibilité d’exercer en couple et doubler vos revenus, TOUTES NATIONALITÉS ACCEPTÉES, vous n’avez pas la nationalité française, ce n’est pas un obstacle.

Ce métier vous permet d’évoluer vers d’autres professions : CAP AEPE « Petite enfance « , ATSEM en école maternelle et auxiliaire de puériculture. 

Les avantages du métier

Le choix de garde préféré des parents

Un million de parents y a recours pour faire garder ses enfants. Les tarifs des quelque 320.000 assistantes maternelles que compte la France s’élèvent en moyenne à 3,52 euros par heure par enfant (+0,8% sur un an).

Aujourd’hui 86% des parents optent pour un mode de garde individuel, c’est à dire une assistante maternelle.

Les impôts FAIBLES pour vous

En choisissant de devenir assistant(e) maternel(le), c’est aussi pour vous permette de gagner votre vie. Ce métier a un atout important : les impôts des assistant(e)s maternel(le)s suivent un régime spécifique. Vos salaires ne seront pratiquement pas imposés.

Prime d’installation assistants maternels : “prime aux nounous”, pour vous.

« Compenser les frais liés à la mise aux normes du domicile ou à l’achat de matériel de puériculture nécessaire à l’accueil d’un jeune enfant, pour les assistants maternels nouvellement agréés. »

Le versement de la prime intervient en un seul paiement, lorsque le dossier est complet et la charte d’engagements est réciproquement signée.

La prime d’installation est de 300 ou 600 € en fonction du taux de couverture en assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s, du lieu où l’activité est exercée.

CHÔMAGE

En cas de perte d’un ou plusieurs contrats de travail suite au déménagement d’une famille ou de la scolarisation d’un enfant, vous avez droit à l’allocation chômage si vous avez perdu votre activité et que vous avez travaillé au moins 88 jours travaillés ou 610 heures travaillées (soit 4 mois).

BON A SAVOIR

Vous pouvez perdre votre allocation si vous démissionnez, car la condition de « perte involontaire d’emploi » ne sera plus remplie. A noter que dans certaines circonstances, votre démission peut être considérée comme légitime. Ce sera notamment le cas si votre employeur refuse de procéder aux vaccinations légales d’un des enfants gardés et que cela vous conduit à démissionner. 

LE MONTANT D’ALLOCATION

Votre allocation sera calculée sur la base :
• Des salaires de toutes les activités perdues au cours des 12 derniers mois complets avant votre dernier jour travaillé et payé ;
• Des salaires bruts (sans les congés payés, ni les indemnités repas et entretien).

LA DURÉE D’INDEMNISATION

La durée des droits est calculée en fonction de la durée des emplois perdus :
• pour les moins de 53 ans, elle sera de 730 jours (2 ans) ;
• pour les demandeurs d’emploi de 53 à 54 ans, elle sera de 913 jours (2 ans et demi) ;
• pour les 55 ans et plus, la durée maximale sera de 1 095 jours (3 ans).  

EN CAS DE NOUVELLE ACTIVITÉ ALORS QUE VOUS ÊTES INDEMNISÉ

Si vous gardez un nouvel enfant, il s’agit d’une activité reprise. Selon votre salaire, le montant mensuel d’allocation chômage va baisser. Si vous avez plusieurs nouveaux enfants en garde, votre allocation mensuelle sera calculée sur la base du total de vos différents bulletins de salaire.

EN CAS DE NOUVELLE ACTIVITÉ ALORS QUE VOUS ÊTES INDEMNISÉ

Si vous gardez un nouvel enfant, il s’agit d’une activité reprise. Selon votre salaire, le montant mensuel d’allocation chômage va baisser. Si vous avez plusieurs nouveaux enfants en garde, votre allocation mensuelle sera calculée sur la base du total de vos différents bulletins de salaire.

DANS LE DÉTAIL

Calcul de votre allocation mensuelle =
Votre allocation chômage – 70 % du salaire brut perçu dans le mois

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le simulateur de reprise d’activité sur votre espace personnel. 

Retraite pour les assistant(e)s maternel(le)s

Les assistant(e)s maternel(le)s sont rattachés au régime général. Leur retraite fonctionne de la même façon que celle des autres salariés. Elle se compose donc de 2 parties :

  • la retraite de base, gérée par L’Assurance retraite (la Caisse nationale d’assurance vieillesse, la CNAV) ;
  • la retraite complémentaire, gérée par l’Ircem (qui fait partie de la fédération Agirc-Arrco ).

Si l’As Mat a été rattaché à un ou plusieurs autres régimes (fonctionnaires, agriculture, indépendants, professions libérales, régimes spéciaux…), vous percevrez des pensions distinctes pour chacun des régimes, comme tous les autres retraités.

Cumul Emploi Retraite

Si vous êtes retraité(e)s, vous pouvez cumuler emploi et retraite sans conditions dans la plupart des cas. Les assistant(e)s maternel(le)s sont en effet une des professions autorisant ce cumul. Vous continuerez à percevoir votre pension en même temps que votre salaire.

professionenfance.com

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.